Rome insolite

Découvrez Rome insolite et les secrets du Vatican en images :
informations et expositions à Rome, évènements et festivals, culture et traditions romaines, monuments et lieux méconnus de Rome et du Vatican.

Les Secrets de Rome vous souhaite

Écrit par Les Secrets de Rome le .

 

la belle Surprise d'un voyage, les Plaisirs de la découverte, la Quiétude de vacances à Rome ! 

 

LesSecretsdeRomeVoeux2022

CARAVAGGIO ET ARTEMISIA AU PALAIS BARBERINI

Écrit par Les Secrets de Rome le .

PalazzoBarberiniCaravaggioArtemisia

CARAVAGGIO ET ARTEMISIA : LE DEFI DE JUDITH. VIOLENCE ET SEDUCTION DANS LA PEINTURE ENTRE LE XVIe ET LE XVIIe SIECLES

Installée dans les salles nouvellement ouvertes du rez-de-chaussée du palais Barberini à Rome, l'exposition Caravaggio et Artemisia célèbre le 500e anniversaire de l'acquisition par l'Etat italien et le 70e anniversaire de la découverte du célèbre tableau de Caravage conservé au palais Barberini: Judith et Holopherne.

29 chefs-d'oeuvre provenant de musées du monde entier, dont l'extraordinaire Judith et Holopherne de Artemisia Gentileschi du Musée Capodimonte de Naples, documentent la troublante nouveauté de la révolution caravagesque dans la peinture de son temps.

Les quatre sections du parcours expositif s'ouvrent avec Judith entre Manière et Nature par une sélection d'oeuvres du XVIe siècle qui montrent les signes avant-coureurs d'une nouvelle représentation du thème.

La toile de Judith décapitant Holopherne de Caravage est le pivot de la deuxième section, dédiée à l'artiste révolutionnaire et à ses premiers interprètes, et met en scène un véritable homicide par décapitation constituant une rupture avec la tradition et trouvant contrepartie seulement dans la production des représentations sacrées et du drame théâtral.

Il faut toutefois une femme pour incarner complètement l'héroine biblique.
L'interprète majeure du thème a été, sans aucun doute, Artemisia Gentileschi à laquelle est dédiée la troisième section intitulée Artemisia Gentileschi et le théâtre de Judith. Artemisia, avec son père Orazio, s'essaya plusieurs fois au sujet dont elle comprit le potentiel de représentation de la figure femmine en tant que femme forte et exemple de vertu. Grâce au travail d'Artemisia, le thème deviendra ainsi un genre très demandé par les cours européennes.

La dernière section, en accueillant les Vertus de Judith : Judith et David, Judith et Salomé, est dédiée à la confrontation entre le thème de Judith et Holopherne et celui de David et Goliath unis par la lecture allégorique de la victoire de la vertu, de la ruse et de la jeunesse sur la force brute du tyran qui meurt décapité.
La décapition est également à la base du texte évangélique du martyre de saint Jean-Baptiste et le thème de Salomé est souvent confondu avec celui de Judith dans la réprésentation picturale.

 

QUAND : du mardi au dimanche de 10h à 17h, fermeture quotidienne à 18h jusqu'au 27 mars 2022 

OÙ : Galleria Nazionale d'Arte Antica a Roma au Palazzo Barberini au n.13 via delle Quattro Fontane

COMMENT : réservation obligatoire seulement le week-end et les jours fériés via le site officiel de vente des billets 

KLIMT. LA SECESSION ET L'ITALIE

Écrit par Les Secrets de Rome le .

klimtromeexpo

Le palais Braschi accueille l'exposition KLIMT. La Sécession et l'Italie jusqu'au 27 mars 2022.

L'artiste autrichien revient en Italie 110 ans après avoir été primé à l'Exposition Internationale d'Art en 1911 et avoir participé avec une salle personnelle à la Biennale de Venise en 1910.

L'exposition présente les étapes de l'ensemble de la parabole artistique de Gustav Klimt en soulignant son rôle de co-fondateur de la Sécession viennoise et, pour la première fois, enquête sur son rapport avec l'Italie racontant ses voyages et succès.

Klimt et les artistes de son entourage sont représentés par plus de 200 oeuvres entre peintures, dessins, affiches d'époque et sculptures exceptionnellement prêtés par le Belvedere Museum et la Klimt Foundation de Vienne, qui sont parmi les plus importants musées du monde à conserver l'hérédité artistique de Klimt, et de collections publiques et privées comme la Neue Galerie Graz.

L'exposition propose au public des oeuvres iconiques de Klimt telles la célèbre Judith, Portrait d'une femme en blanc, Amies I (les Soeurs) de 1907 et Amalie Zuckerkandl (1917-18). Certaines oeuvres sont prêtées de façon exceptionnelle comme L'épouse (1917-18), qui quitte la Klimt Foundation pour la première fois, et Portrait de femme (1916-17) volé en 1997 à la Galerie d'Art Moderne Ricci Oddi de Plaisance (Piacenza) et récupéré en 2019.

 

OÙ : Museo di Roma au 10 piazza San Pantaleo

QUAND : lundi à vendredi de 10h à 20h, samedi et dimanche ainsi que 27-30 décembre de 10h à 22h, 24 et 31 décembre de 10h à 14h, fermée 25 décembre et 1 janvier 

TEMPO BAROCCO

Écrit par Les Secrets de Rome le .

PalazzoBarberiniGalleriaRomaTempoBaroccoSimonVouetLetempsbattuparlamourlabeauteetlespoir

L'exposition Tempo Barocco présente 40 oeuvres des grands protagonistes italiens, français, flamands de la culture baroque, de Pierre de Cortone au Bernin, de Valentin de Boulogne à Nicolas Poussin, de Anton Van Dyck au Dominiquin, de Andrea Sacchi à Guido Reni.

Le fil conducteur est le Temps, concept étudié sous toutes ses formes et déclinaisons à travers les chefs-d'oeuvre d'artistes italiens et étrangers dont la majeure partie vécut à Rome pendant le XVIIe siècle. Les oeuvres proviennent de musées italiens et internationaux.

 

: Palais Barberini au 13 via delle Quattro Fontane, métro Barberini

QUAND : du mardi au dimanche de 10h à 17h, fermeture des salles d'expostion à 18h, jusqu'au 3 octobre 2021

Damien Hirst à la galerie Borghèse

Écrit par Les Secrets de Rome le .

ARCHEOLOGY NOW

La galerie Borghèse à Rome accueille jusqu'au 7 novembre 2021 une exposition d'oeuvres du britannique Damien Hirst.

Composées de marbre, coraux, bronze, cristal de roche, pierres dures, les oeuvres sont créées pour donner l'impression d'avoir séjournées de nombreux siècles sous l'eau. 

En effet l'artiste invente l'histoire d'un navire de Aulus Calidius Amotan, esclave affranchi plus connu sous le nom de Cif Amotan II, dont la précieuse cargaison destinée à un temple dédié au Soleil aurait été retrouvée en mer par les archéologues.

Plus de 80 oeuvres de cette "cargaison" sont présentées au musée Borghèse en parallèle à un ensemble de tableaux de la série "Colour Space" de Hirst.

 

: Galleria Borghese, piazzale Scipione Borghese 5

Quand : du mardi au dimanche de 9h à 19h.

Comment : Entrée possible sur réservation obligatoire toutes les 2h.

www.lessecretsderome.comGalerieBorgheseDamienHirst